CHF 160.00

 

Movicur 10 kg : 

 

Afin d'apporter un soutien aux tendons, ligaments et articulations, le corps a besoin d’éléments nutritifs spéciaux.

Les protéines et glucides des fruits de mer ainsi que de nombreux autres ingrédients sont rassemblés dans Dynamove pour offrir un aliment complémentaire aux chevaux sportifs, particulièrement sollicités ainsi qu'aux chevaux âgés

 

Seau de 10 kg : CHF. 160.-

 

 

Le secret des Maoris

Les autochtones de la Nouvelle-Zélande s’appellent les Maoris. La population vit en étroite relation avec la nature et son alimentation est restée inchangée depuis des millénaires. La particularité réside dans le fait que ces hommes ne connaissent pas les problèmes cinétiques comme les maladies circulaires. Cela change cependant lorsque les Maoris émigrent ou vivent dans le monde civilisé. Qu’y a-t-il donc de si différent dans notre alimentation et pouvons-nous transférer ces habitudes alimentaires à d’autres individus ?

On a découvert que la principale différence réside dans l’alimentation de l’Océan. Les Maoris sont habitués à récolter certains fruits de mer et à les manger immédiatement lorsqu’ils sont encore crus. Ils ne peuvent pas poursuivre ce rituel dans d’autres pays.

Ces fruits de mer contiennent des liaisons spéciales induites par les protéines et les sucres, éléments qui servent à construire les cartilages, qui donnent au liquide synovial des propriétés diminuant les frottements et aux cartilages articulaires des propriétés capables d’amortir la pression et les secousses. Toutes ces propriétés ne valent que si les fruits de mer sont ajoutés à une alimentation traditionnelle.

À cela il faut ajouter que ces liaisons induites par les protéines et les sucres sont victimes d’une décomposition naturelle continuelle qui doit être compensée par une reconstruction permanente adaptée. Cette nouvelle synthèse de liaisons induites par les protéines et les sucres ne peut plus par exemple suivre le rythme de la consommation dans le cas d’une mauvaise fonction du métabolisme, d’un manque de régulation (rhumatismes) ou d’une usure articulaire extrême.

Les conséquences sont : une perte d’élasticité et une décomposition croissante des cartilages articulaires et ainsi une réduction du liquide synovial qui perd de ce fait en partie ses propriétés lubrifiantes. À cela s’associent ainsi constamment une réduction de la mobilité et une résistance réduite des membres et/ou du dos.

Cette situation s’aggrave fortement avec un approvisionnement insuffisamment riche en substances nutritives actives typiquement indispensables. Par ailleurs, d’autres substances nutritives, dont le manque engendre la dégradation des os et des cartilages articulaires, jouent un rôle prépondérant. Viennent s’ajouter le calcium (ostéoporose) en tant que substance principale qui prépare les os, des protéines formées de collagène pour rétablir les cartilages, de la vitamine E, des acides gras Oméga 3 issus de graines de lin et de sucres d’algues qui représentent des agents actifs naturels pour la protection des tissus.

Des éléments protéiniques spécifiques et des acides aminés formés de collagène forment les éléments des structures résistantes à la déformation et stabilisantes des tissus, en particulier des tendons, des ligaments et des os. Ceux-ci ne sont pas disponibles dans une alimentation insuffisamment abondante ou alors lorsque le besoin d’un individu est augmenté, on rencontre des problèmes dans ces domaines.

Ceux-ci se manifestent tout d’abord par des perturbations du libre enchaînement des mouvements qui peuvent suffir à provoquer une perte de motivation et une vigueur insuffisante jusqu’à des boiteries durables. Dans d’autres situations carentielles ces problèmes peuvent se manifester et conduire à une usure des articulations, à une dégradation des os et à de durables irritations des tissus.

 

Dosage recommandé :
 

Environ 40 gr. par 100 kg et par jour.
En préventif, environ 20 gr. par 100 kg suffisent.
 

 

Seau de 10 kg : CHF. 160.--

 

 

©2011 siteweb.ch sàrl